AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 (M) AU CHOIX - may take everything I am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

~ MESSAGES : 122
~ INSCRIPTION : 27/01/2013
~ SCOLARITÉ : senior
~ AVATAR : Elsa Hosk
~ PSEUDO : mischievous wink
~ CRÉDIT : class whore (avatar) ; tumblr & First Aid Kit (signature)

YOU'RE A WALLFLOWER
~ HEARTBEATS :

MessageSujet: (M) AU CHOIX - may take everything I am   Jeu 9 Mai - 20:00


@ crédit

nom & prénom au choix

citation

AGE - 18 ans. STATUT CIVIL - célibataire. ORIENTATION SEXUELLE - hétéro (ou bi). ANNÉE SCOLAIRE - au choix, il peut être outsider si vous le souhaitez, sinon senior. AVATAR - au choix, j'avais pensé à quelqu'un comme Vinnie Woolston ou d'autre, je dois avouer que j'ai une préférence pour les mannequins, mais il faut que vous soyez à l'aise, aussi I love you




⊱ no rest for the wicked,

les points importants - L'histoire du personnage est assez libre. Il faut juste noter qu'il a une mentalité particulière, un peu rebelle mais qui sait ce qu'il dit, enfin du moins c'est ce qu'il croyait. Je l'imaginais vivre plutôt le jour le jour, un peu méprisant, un peu hautain malgré tout. Il est arrivé à Westport il y a peu de temps, mais pas non plus deux semaines, c'est à vous de voir mais ça peut tout à fait faire deux semaines qu'il est comme un an, le truc c'est juste qu'il n'a pas eu l'occasion de parler avec Agyness avant.


⊱ you and i,

les âmes soeurs -

Elle et lui, c'est d'abord une histoire de haine, de préjugés, de paradoxes et de honte. Elle avait pour l'habitude de bien garder les apparences, de se fondre dans la masse pour y devenir quelqu'un d'important ; lui, on le remarquait tout de suite, il sortait du lot, il détonait et se fichait des préjugés. Qu'il disait. Parce que, envers Agyness, il n'est pas allé plus loin. Pétasse. C'est là que tout a commencé. un « Pétasse » murmuré, à peine soufflé, et on aurait cru que tout s'arrêterait là. Elle a haussé un sourcil, pas certaine d'avoir bien entendu, pas certaine que ça lui était adressé, et puis elle est partie. « C'est lui, le mec bizarre ? » Oui, lui, c'est le mec bizarre, mais bizarre pas dans le sens détraqué mental ou moche, juste différent. Mais ça gêne, la différence.
Agyness, c'est la fille populaire parce qu'elle est jolie, parce qu'elle suit la mode et parce qu'elle se maquille un peu trop. Parce qu'elle est facile a avoir, pas chiante a entretenir, pas rancunière quand on va voir ailleurs. La cruche attendrissante de base, pour lui, si elle n'avait pas été si superficielle.
Il n'aimait pas ce genre de fille, il ne l'aime toujours pas, du moins, c'est qu'il dit. Il a commencé à lui lancer des piques le jour où elle est sortie de l'entraînement des pompom girl a moitié en catastrophe parce qu'elle avait oublié son mascara. « Malheur ! Ton monde va s'écrouler, barbie ! » Elle l'avait toisée, surprise parce que c'était la première fois qu'il s'adressait à elle plus que par sa remarque. « Je veux même pas savoir c'que tu fais à attendre à côté du vestiaire des filles. » a-t-elle répliqué sans laisser transparaître d'émotion. Il ne savait pas, à l'époque, qu'elle était déjà fichue. Elle non plus, peut-être. « J'ai une colle avec ta coach, va pas t'imaginer des trucs. » Et puis, sans mascara, ses yeux ressortaient quand même.
Par la suite, ça a été une série de petites lancées, comme un jeu entre eux, il leur en arrivait d'en rire, ils trouvaient ça bizarre, d'ailleurs, de rire de ça, avec quelqu'un comme ça.
Son paradoxe. Elle était plus qu'un corps sans cervelle. Lui qui disait qu'il ne faut pas se fier aux apparences, il a fallut que la vérité éclate par la radio pour qu'il sache combien il s'était avoir par l'image de la jeune fille. Une tentative de suicide, ni plus ni moins. Il avait été choqué, sur le coup, il avait été choqué par les réactions des gens, les rires, la compassion, la médisance, la pitié.
Et puis, peut-être pire que l'annonce, il y a eu cet épisode là.
« Oh, la blondasse, t'es sur mon chemin. » Le couloir était pratiquement vide, ça avait sonné depuis cinq bonnes minutes, mais il arrivait toujours en retard, et elle aussi, surtout en ce moment. Elle s'est retournée, et l'a dévisagé curieusement. Depuis l'annonce de la radio, ils n'avaient pas eu l'occasion de se croiser, ou de parler. « Et alors ? » Sa question était bizarre, pas agressive comme d'habitude, comme si elle n'avait pas de rapport avec ce qu'il avait dit avant. Il avait noté malgré lui que ce jour là, elle ne s'était pas lissé les cheveux ; et il a repensé à la première fois qu'ils avaient parlé, lorsqu'elle n'avait pas de mascara. Après tout, ce n'était pas parce qu'elle était une pétasse qu'il n'avait pas le droit de la trouver jolie. « Et alors ton parfum chimique intoxique l'air. » Elle n'a rien dit. Elle a sourit. Il l'a regardé comme si elle était malade, et sons sourire s'est agrandit. « Tu sais que je pourrais t'embrasser, là ? » Il l'a dévisagée, les yeux ronds, puis il a éclaté de rire. Il s'est approché d'elle, et elle a cru qu'il allait vraiment le faire, mais elle n'avait jamais su le prévoir. « Trop de gloss pour moi, désolé. » Elle a posé sa main sur sa joue, et il l'a fixé, sans pour autant se dégager. « T'es le seul. Le seul de ce putain de lycée à pas me regarder différemment depuis que tu sais. » C'était l'une des rares fois où il était déstabilisé face à elle. Il a haussé les épaules. « C'est parce que tu connais pas la vraie vie, en dehors de ce lycée, et ça, j'le savais déjà. » Les doigts de la jeune fille caressaient doucement sa joue, et il trouvait pas ça désagréable, même si il s'était toujours refusé de la voir elle de cette façon là. Elle le disait elle-même, ils n'étaient pas du même monde. « Eh bien, montre la moi... » Elle ne savais pas pourquoi elle avait dit ça, c'était pas une fille profonde ni philosophique. Elle devait être perdue. Tout comme il devait l'être quand, sans savoir pourquoi, il s'est penché et l'a embrassée.



_________________
Burn the night, oh keep the spirits strong
You look so worn, so thin. You're a taker, devil's maker, let me hear you sing, hey ya hey ya. (...) You don't smile anymore. You're a drifter, shapeshifter, let me see you run, hey ya hey ya. (...) Watch it grow, child of wolf, keep holdin' on
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M) AU CHOIX - may take everything I am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Choix de la spécialité à la fin des arpètes
» Besoin d'aide choix de teinte
» Emission sur le choix du lieu d'accouchement
» Le choix du fournisseur d'éléctricité.... (sujets fusionnés)
» Choix du blush

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALLFLOWER :: 
GESTION DU PERSONNAGE.
 :: scénarios
-