AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Je vais aller faire la leçon à celle qui a dit que la haine et l'amour sont si proches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

~ MESSAGES : 41
~ INSCRIPTION : 26/03/2013
~ SCOLARITÉ : Senior
~ AVATAR : Marloes Horst
~ PSEUDO : Kispz.
~ CRÉDIT : Bazzart et Tumblr

YOU'RE A WALLFLOWER
~ HEARTBEATS :

MessageSujet: Je vais aller faire la leçon à celle qui a dit que la haine et l'amour sont si proches   Lun 29 Avr - 9:21



Et elle attend . Depuis longtemps , depuis presque toujours . Elle attend . Elle attend que toutes ses théories se vérifient . Encore et toujours . Et , pour passer le temps , elle s'écarte , elle se retire , elle s'exile du monde . Pour peaufiner ses idées , ses fameuses théories -même si elle sait pertinemment qu'elle a raison et que donc ils ont tort . Ils ? Les autres . Tous les autres . Sans aucune exception . Pourtant , toutes les règles avaient des exception mais pas celle-ci . C'était l'exception des exceptions . Car , elle se sentait seule . Non , bien pire , elle était seule . Complètement seule même . Elle le savait . Elle le voulait aussi . Son comportement n'arrangeait rien , elle ne faisait rien pour arranger les choses mais , après tout , c'est parce qu'elle le voulait aussi . Elle aimait être seule . La solitude comblait les vides d'une manière inégalable . D'une manière simple et facile . La Solitude était silencieuse , simple . Et , c'est ce qu'elle recherchait elle . La Solitude . Le Silence . La Paix . Elle le savait qu'elle était seule , qu'elle le serait probablement toute la vie . Mais au fond , elle s'en fiche un peu . Un peu seulement . C'est pour ça , qu'elle se referme . Pour éviter les autres , pour vivre dans la simplicité . Parce qu'elle savait que s'encombrer d'un "autre" , cela la ralentirait plus qu'autre chose dans sa quête . Celle du savoir .

Je grimaçai . Ce n'était pas ce que je voulais . Du tout même . C'était trop... rigide , psychorigide même . Pas assez structuré aussi , pas assez fluide . En somme , ce n'était pas bien . Pas bien du tout . Parce que cela ne représentait pas le personne , cette fameuse Eryn -car c'est son nom- parce qu'en lisant ceci , on n'avait pas envie de l'aimer , de s'attacher à elle . Et c'était pas ce que je voulais parce qu'au fond , elle voulait juste trouver quelqu'un qui adhère à ses idées . Une seule personne ça lui suffisait . Juste une . Mais bon cela semblait trop compliqué de trouver quelqu'un qui la croyait . De tout son être , elle voulait de quelqu'un qui avait confiance en elle -hormis ses parents . Et , ce n'était pas encore le cas , cela ne le serait peut être jamais . Parce qu'elle voulait de l'honnêteté et on va se mentir , cette notion de nos jours n'existe presque plus ! Elle le savait elle aussi , pourtant , il y avait cette part de son être qui espérait encore et toujours . Qui attendait . Encore et toujours aussi . Elle avait bon fond cette Eryn . Elle était belle , elle était fragile . Coeur brisée , âme broyée . Mais , on ne dirait pas . Elle garde la tête et le coeur froid . Elle attend juste son tour . C'était l'image que j'avais d'elle . Image qui ne ressortait pas assez dans mon ébauche . Il y avait un truc qui m'échappait , je le sentais , je le voyais bien . Ce que je voulais montrer n'était que poussière telle que celle de la matière grise de certains . Je relus une seconde fois . J'étais dubitative . Bon , c'était pas si nul en fait , si on comparé au Quotient Intellectuel d'un lycéen moyen . Je souris . J'avais l'impression de ne pas avoir cette fibre , le talent en moi mais , ma capacité d'apprentissage et de mémorisation surdéveloppée me montraient bien le contraire . Je n'étais pas une lycéenne moyenne , j'étais talentueuse . Je ne devais pas en douter . Plus jamais . Je ne serai pas là aujourd'hui autrement . C'était évident après tout ! Je souris . Vous savez , le genre de sourire comme avec les autres , avec ces lycéens moyens , ce joli petit sourire en coin qui m'allait si bien . Le mien . Ma propriété . Signe que j'étais remise de cet égarement passager . C'était évident , c'était évident de toute façon . Je pris ma pochette qui était dans mon sac . Je souris un peu plus . Parfaitement rangée . Comme d'habitude en fait . Et ce soir j'allais rentrer et les ranger dans mon classeur . Encore parfaitement rangé . Et j'allais mettre du coeur à l'ouvrage , j'allais prendre mon temps . Enfin , c'était ce qui était prévu à la base . Sauf qu'en fait un... quelqu'un à l'esprit assez limité -pour rester polie- marchait dans la même allée , au même moment où j'étais là , ma pochette en main , à moitié ouverte . Et ce n'était pas du pur hasard . Je provoquais juste une force d'attraction tellement forte que tout le monde venait se coller à moi comme des mouches . Et franchement , ça aurait pu me plaire parce que cela montrait que même ces moustiques , ces esprits moyens voyaient la force , la puissance , l'intensité de mes lumières sauf que voilà , ce parasite avait éparpillé toutes mes feuilles . Et moi , j'étais scandalisée , regardant le désastre . " MES COURS ! Tu es inconscient ou quoi ? Tu vois pas le temps que j'ai passé pour les mettre tous dans l'ordre ? Et puis t'attends quoi pour ramasser ? Si tu veux j'irai me plaindre pour toi à tes parents , pour t'avoir créé avec un cervelet défaillant ou même , dans quelques années je ferai la première greffe , je pourrai même tester sur toi t'es tellement atteint que même si je rate -si au moins une chance il y a- ça ne pourra que t'être bénéfique ! " Je levai les yeux . Mon dieu , ces étudiants moyens , il fallait bien que je les supporte ! Je finis par me baisser pour ramasser le pauvre . J'étais trop bonne quand même . Il fallait l'aider ce pauvre petiot , il risquait de se faire mal , vu qu'il avait un cervelet pas précis et donc des mouvements abstraits . La bonté . Ce qui allait sûrement me perdre . J'osai enfin le regarder parce qu'avec cet incident , j'allais le retenir cet imbécile là . Mais sa tête me fit tiquer . Quoi ? Non ? Encore lui ? Bon , j'étais bien obligé de me le coltiner quelques instants .




_________________

it's me against the entire world « tu te bats , tu te bats , tu défends tes idées et tes idéaux , pourtant personne ne t'écoutes , personne , personne , c'est comme si tu n'étais rien à leurs yeux alors , ils ne deviennent plus rien aux tiens - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

~ MESSAGES : 76
~ INSCRIPTION : 09/03/2013
~ SCOLARITÉ : senior
~ AVATAR : Danny fuckin' Schwarz
~ PSEUDO : mischievous wink
~ CRÉDIT : strawberry insane (avatar) & tumblr(signature)

YOU'RE A WALLFLOWER
~ HEARTBEATS :

MessageSujet: Re: Je vais aller faire la leçon à celle qui a dit que la haine et l'amour sont si proches   Dim 5 Mai - 14:14

La journée s'annonçait plutôt bien pour Jago. Un de ses camarades de classe lui avait passé sa playstation cassée dans l'espoir qu'il puisse la réparer en lui promettant de l'argent en retour. Jago n'en voulait pas, c'est un plaisir pour lui d'aider les gens, surtout quelqu'un comme son camarade de classe qui avait toujours été gentil avec lui, et même s'ils ne se connaissaient pas encore assez pour se qualifier d'amis, ils s'entendaient suffisamment pour que Jago ne se fasse pas payer pour ça. Evidemment, l'autre lui avait offert un prix inférieur à celui que lui proposerait un réparateur professionnel, mais ça l'avait tout de même en quelque sorte flatté. Il avait déposé soigneusement l'appareil dans son casier - c'était sacré, ces choses-là, pas question de les abîmer - avant de s'être rendu bien sagement en cours.
Son esprit avait été absorbé pendant toute la journée par ce dilemme qui lui avait posé son camarade. Il voyait dans sa tête les plans électroniques - il n'en avais pas réparé tant que ça, mais il savait comment les démonter, parce que pour lui, c'était important de savoir comment était constitué cette merveille de la technologie - ; il les dessinait sur ses feuilles de cours, tout en suivant ce que lui disaient ses professeurs. Jago avait toujours été un bon élève, sage et attentif, alors ce n'était pas un petit dessin bizarre qui lui causerait du tort, et puis il était tout à fait capable de suivre un cours en faisant autre chose à côté.
C'est donc plongé dans ses pensées qu'il traversait le lycée, la théorie de la réparation prête. S'il le fallait, il demanderait à son prof la permission d'effectuer quelques emprunts, après tout, les circuits électriques étaient au programme et cela lui permettrait d'en savoir encore plus sur le sujet. Il ne manquait plus qu'à aller le faire en pratique.
C'est donc en vérifiant ses plans qu'il manque une petite minute d'attention, qui se finit en carambolage. Il aurait pu trouver le mot un peu fort lorsque le choc a eu lieu, étant donné que s'il a percuté quelqu'un, c'est que cette personne était trop silencieuse. Or, ce silence ne fit pas long feu puisque les feuilles qu'il tenait dans la main s'échappèrent et se fondirent dans la masse d'autres, un tas d'autres papiers, même, de quoi réjouir leurs professeurs en voyant des notes soigneusement écrites ; et pas juste gribouillées sur un polycopié.
Et puis, avant qu'il n'ait vraiment eu le temps de voir dans qui il avait foncé ou de s'excuser, il s'était déjà baissé pour regrouper les papiers, tandis que l'autre se mettait à parler. « MES COURS ! Tu es inconscient ou quoi ? Tu vois pas le temps que j'ai passé pour les mettre tous dans l'ordre ? Et puis t'attends quoi pour ramasser ? Si tu veux j'irai me plaindre pour toi à tes parents , pour t'avoir créé avec un cervelet défaillant ou même , dans quelques années je ferai la première greffe , je pourrai même tester sur toi t'es tellement atteint que même si je rate -si au moins une chance il y a- ça ne pourra que t'être bénéfique ! »
Jago remonte ses lunettes, et ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire amusé. « Salut Cheryn, toujours aussi... » Sa phrase reste en suspens alors qu'il la détaille. Belle est le premier mot qui lui vient à l'esprit, mais il ne peux pas se permettre de dire ça, c'est stupide dans une situation pareille, même si c'est vrai, ça ne fera en rien changer les choses. Il pense ensuite à lui dire qu'elle est impulsive, maniaque, voire même un peu chiante, mais il l'aime bien Cheryn, il ne veut pas la blesser, il ne veut jamais blesser personne, c'est vrai, mais elle encore moins. Pourquoi, il ne sait pas vraiment. Il évite d'en parler aux gens, qui en tireraient des conclusions hâtives et complètement fausses. Alors, il opte pour la simplicité, quitte a passer pour un crétin. « ... toi ! » Il remonte ses lunettes, le temps d'analyser le flux de parole de la jeune fille. « Je suis désolé, j'étais plongé dans mes pensées, t'en fais pas, je vais t'aider, excuse moi ! » Jago n'a jamais eu du mal à s'excuser, il a toujours su reconnaître ses torts, mais face à Cheryn c'est comme s'il devait s'excuser encore plus à chaque fois. Il hausse les épaules, et rit un peu. « Oh, je savais pas que tu voulais devenir médecin ! C'est gentil de penser à moi, au moins... » Il pense que dans ces situations là, une touche d'humour ne fais jamais de mal, mais le truc, c'est que Cheryn est une des rares personnes qu'il n'arrive pas très bien à cerner...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je vais aller faire la leçon à celle qui a dit que la haine et l'amour sont si proches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» venez,je vais vous faire visitée ma nouvelle maison
» placenta praevia
» pas envie de faire pipi, ni caca
» je vais te faire caca dessus...ahahaha (rire de folle)
» jeudi 9 aout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALLFLOWER :: 
FLOODILICIOUS.
 :: archives
-